• EHS et hopitaux : Un enjeu de Santé publique

    Préambule  Textes de la Direction Générale de la Santé concernant les personnes  Électrosensibles

    Dépliant à l'usage des EHS hospitalisés

    OEM et hopitaux : Un enjeu de Santé publique   OEM et hopitaux : Un enjeu de Santé publique
    OEM et hopitaux : Un enjeu de Santé publique OEM et hopitaux : Un enjeu de Santé publique

    1-Position de Luc Montagnier sur Europe N°1 le 27/5/2012 Les 4  "P" de la médecine du XXI ° siècle

    2-Influence des rayonnements sur l'impact des médicaments (rapport IRSN)

    3-Origine : Next-Up    News :Sent:Monday, December 19, 2011 6:58 PM

                     Subject: Affaiblissement et Surmortalité dans les Hôpitaux.

                Santé Publique Dossier Scientifique :

    Affaiblissement et Surmortalité dans les Hôpitaux.
    Composition du dossier :
    1 - Avant-propos 
    2 - Hôpital : Pourquoi la nécessité d’une hygiène électromagnétique.
    3 - Hôpital : Ionisation de l’air et maladies nosocomiales.
    Comprendre l’impact sur la santé des Potentiel des Gradients Verticaux (VPG - Vertical Potential Gradients)

    1 - Avant-propos 

    Les recherches issues d’études scientifiques démontrent que l’application stricte d’une hygiène électromagnétique dans les établissements hospitaliers aurait un bénéfice pour la santé qui permettrait de réduire de plus de 50 % le fardeau socio-économique des infections nosocomiales tout en argumentant le bien-être et le travail-efficacité de la société en général.

    Les chercheurs Isaac A. Jamieson, Helen M. ApSimon and J. Nigel B. Bell du Centre for Environmental Policy, Faculty of Natural Sciences, Imperial College London, United Kingdom et Paul Holdstock Technical Services, Manchester, United Kingdom ont publié dans IPOscience une étude scientifique rigoureuse [Uk], majeure qui révolutionne la santé publique par rapport à notre environnement commun : l’air.
    Pire, dans "La plus grande expérience de tous les temps sur les humains est en cours" d’Arthur Firstenbereg (USA) il est expliqué que l’augmentation de l’ionisation de l’air est le principal facteur provoquant l’augmentation du cancer du poumon lié à la consommation de cigarettes notamment chez les femmes, il est constaté statistiquement une diminution lorsque les rayonnements artificiels HF micro-ondes diminuent, une étonnante découverte !

    Alors que la nature électromagnétique de l'environnement a considérablement changé au cours de la dernière décennie, peu de réflexion est actuellement accordée aux avantages possibles de la création de microenvironnements santé et ressourcement sans champ électromagnétique artificiel qui ressembleraient à ceux trouvés dans une nature vierge et biologiquement conviviale. Cette réintroduction d’un environnement sain naturel notamment dans les centres de soins aurait des avantages tangibles qui permettraient en réduisant drastiquement l’excès de charges électriques qui sont directement liés aux dépôts des contaminants et à l’agression métabolique, une amélioration significative et quantifiable de l’état des patients.

    Déjà en 1968, Garett Hardin, éminent écologiste de Santa Barbara (USA) avait publié un livre "Tragedy of the Commons" qui en remodelant les vues dominantes de l’époque a été saluée comme une avancée historique par rapport à cette nouvelle approche environnementale. Il a donné de nouvelles façons de penser et d’agir sur le comment nous pourrions mieux gérer nos ressources face aux nouvelles technologies, notamment en ce qui concerne l’essentiel de notre patrimoine : L’air. 

    Garett Hardin a identifié la nouvelle menace qui est sans précédent : une modification environnementale négative par les contaminants particulaires en association avec l’énergie électromagnétique artificielle à travers l’air.
    Son constat argumenté est sans appel, l’air sain s’épuise, sa qualité se dégrade, le résultat constaté est une diminution de la qualité de vie qui impacte en premier de façon chronique toutes les personnes dites sensibles, les malades, les jeunes et celles âgées. Pour Garett Hardin, par intérêts certains individus cherchent à maximiser et abusent gravement l’atteinte à un patrimoine dont ils ne sont pas propriétaires.

    En tant que citoyen responsable nous devons agir pour empêcher sa dégradation, c’est une nouvelle pollution dont le principal impact environnemental est une atteinte à la santé publique.