• Mécanismes d'Interaction entre Rayonnements ADN et Tissu vivant

    « Il faut se rappeler le principe de base ; c’est à celui qui modifie l’environnement qu’il incombe de démontrer l’innocuité de son intervention. Le public est en droit de refuser toute modification de l’environnement dont l’innocuité n’est pas prouvée »Daniel Parker-1974

    Ceux qui installent le Wifi dans les écoles devraient-être emprisonnés

    Après la position de l'OMS en mai 2011 la rectification du CIRC et la certitude de l'augmentation des leucémies au voisinage des lignes Haute tension : Une conclusion s'impose: Les rayonnements sont pouvoyeurs de Cancers

    Il a été prouvé que l'effet biologique de ces émissions composites pulsées est une production de protéines de stress et une résonance avec les fréquences cérébrales.
    Ainsi, le Wi-fi, tout comme le téléphone portable désorganise les processus physiologiques et détruit des structures biochimiques. Ceci a pour conséquence la perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique ; la baisse de production de la mélatonine et d'acétylcholine (sommeil, mémoire, concentration …) et des dommages génétiques irréversibles.

    Action des rayonnements Wifi sur  l'ADN Rôle des rayonnements sur la Membrane cellulaire L'AAEM2012

     

    1- De quoi est composé un "Tissu vivant"?

    Un  Assemblage de cellules vivantes, donc les interactions peuvent agir sur la liaison intercellulaire, sur la spécificité fonctionnelle de l'association, sur la membrane et le noyau de la cellule, sur le codage génétique que constitue l'ADN mais sur des relations subtiles qui gèrent l'assemblage , la recopie de ce codage et tellement d'autres facteurs difficiles à prendre en compte, voire inconnus actuellement. Ci-dessous quelques observations définitives mais partiales car l'apparence d'une étude globale exhaustive et donc sérieuse est maintenant clairement démentie par des faits irréfutables: Ainsi observer l'action d'un rayonnement sur une cellule puis sur divers tissus choisis ignore superbement le rôle de l'assemblage complexe dans le premier cas et l'existence du comportement spécifique des tissus attaqués

    2- Action des ondes sur l'ADN (codage cellulaire)  Vidéo du Pr Montagner (pathologies et rayonnements)

    2.1- Une configuration complexe soumise à quantité de facteursMécanismes connus d'Interaction entre Rayonnement et Tissu vivant

    2.2- Sur le site de Saclay:Un photon de faible énergie provoque une altération irréversible de l'ADN  (interprété récemment) montrant que l'on ne peut traiter ces interactions que dans un cadre GLOBAL.

    Ainsi dans la double hélice la prise en compte de chaque base individuelle, de chaque association des acides aminés, de la forme structurale, de l'environnement immédiat d'une base dont les énergies sont accessibles ne pourront traiter de manière EXHAUSTIVE l'interactivité éventuelle avec l'énergie des photons de fréquences comprises entre 0,1 et 30GHz. Il faut s'attendre à voir jouer les perturbations d'hydrolyse (la petite molécule d'eau mobile a l'habitude de tout perturber et en particulier les grosses structures - (on connait parfaitement l'existence des ions solvatés dans le milieu aqueux, entourés qu'ils sont d'une gangue de 3 à 7 molécules d'eau) !

    Or quoi de plus logique de deviner que toute action sur les molécules d'eau due à l'environnement énergétique soit responsable de perturber le fragile équilibre de nos codes génétique en observant deux formes stables mais différentes de la structure de l'ADN.

    3- Émetteurs d'ondes et Risques associés : Action sur l'ARNMessager (500kO)

    4- Quelques mécanismes subodorés 

     4.1- Existerait-il une fréquence repérée caractéristique de la struc ture de l'AMécanismes connus d'Interaction entre Rayonnement et Tissu vivantDN ?

    La réponse se trouve dans le manuel de Biochimie (Biochimie par Garret et Grisham, DeBoek Université, 2ième édition): Oscillations des atomes et des bases constituant l'ADN de l'ordre de la nanoseconde soit une fréquence absorption des rayonnements de l'ordre du GHz !!

    4.2- Stabilité de l'édifice: Elle est tributaire des liaisons Hydrogène et de lMécanismes connus d'Interaction entre Rayonnement et Tissu vivanta présence des molécules d'eau,lesquelles conditionnent la forme A,B ou Z de l'ADN, molécule d'eau dont on connait la réactivité à la fréquence Wifi de 2,45GHz

    4.3- Il est donc aisé d'inférer que les ondes d'hyperfréquence ont de nombreuses possibilités de réagir et perturber la structure de cette double hélice dont une étude récente montre  les possibilités de destruction sous l'action de rayonnement UV.

    4.4 Ainsi le temps est bien un facteur de sensibilisation (associé naturellement à la dose de rayonnements) ; la durée d'exposition à ces rayonnements nocifs ne peut qu'accentuer la fragilité des recopies de l'ADN  nécessaires à la vie normale de nos cellules.Ce facteur risque bien de conduire aux erreurs à la base des cancers.

     

     Mécanismes connus d'Interaction entre Rayonnement et Tissu vivant

     Mécanismes connus d'Interaction entre Rayonnement et Tissu vivant

    4.5- Et la liaison "Hydrogène" dans tout cela? Il est montré qu'elle est responsable de la rigidité de la forme spécifique de l'ADN comme dans le cas des molécules d'eau (H2O); Elle justifie que l'eau soit solide à 0°C contrairement à son homologue la molécule H2S qui reste gaz à cette température du fait d'absence de ce type de liaison.

    Si donc l'action des ondes Wifi porte plus particulièrement sur cette molécule d'eau on imagine mal que cela puisse rester sans conséquence sur la structure qui en dépend :

    4-6 Pathologies lourdes ( cancers par exemple) D.Belpomme dans son ouvrage "Comment naissent les maladies"

    Il souligne d'une part le rôle de l'ADN mitochondrial (lequel est non dupliquable), Les mitochondries véritable moteur et convertisseur énergétique des cellules seraient à la source des radicaux libres créant 'l'"inflammation" cellulaire à la base des cancers.Il assure que  la flore microbienne interne,  sous l'action des polluants (chimiques ou électromagnétiques) s'avère vecteur d'inflammation comme les radicaux libres.

    5- Les certitudes s'accumulent:  

    5-1 Position de l'Académie de Médecine Environnementale Américaine

    5-2 Découvertes de L'ARTAC (Belpomme) et le prix Nobel 2008 (L.Montagnier)